Assurance-vie, PEL : à ouvrir avant la fin de l’année

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, a annoncé que les intérêts des Plans épargne-logement (PEL) ouverts à partir du 1er janvier 2018 seront soumis à un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30%. Et ce, dès la première année. Il en sera de même pour les contrats d’assurance vie au-delà de 150000 euros d’encours nets, pour une personne seule. Comme l’a souligné le Ministre, le PFU s’appliquera aux intérêts, aux dividendes et aux plus-values de cession de valeurs mobilières. En conséquence, il a confirmé, qu’en matière d’assurance-vie, le prélèvement de 30% s’appliquerait au-delà de 150000 euros d’encours nets, tous contrats confondus, pour une personne seule et 300000 euros pour un couple. En-dessous de ces plafonds, les détenteurs de contrats d’assurance-vie n’ont aucune raison de s’inquiéter. Rien ne change pour les revenus produits par les versements antérieurs à la réforme, quel que soit leur montant.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.