Assurance-vie, PEL : à ouvrir avant la fin de l’année

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, a annoncé que les intérêts des Plans épargne-logement (PEL) ouverts à partir du 1er janvier 2018 seront soumis à un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30%. Et ce, dès la première année. Il en sera de même pour les contrats d’assurance vie au-delà de 150000 euros d’encours nets, pour une personne seule. Comme l’a souligné le Ministre, le PFU s’appliquera aux intérêts, aux dividendes et aux plus-values de cession de valeurs mobilières. En conséquence, il a confirmé, qu’en matière d’assurance-vie, le prélèvement de 30% s’appliquerait au-delà de 150000 euros d’encours nets, tous contrats confondus, pour une personne seule et 300000 euros pour un couple. En-dessous de ces plafonds, les détenteurs de contrats d’assurance-vie n’ont aucune raison de s’inquiéter. Rien ne change pour les revenus produits par les versements antérieurs à la réforme, quel que soit leur montant.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici