Un client sur dix a confiance en son banquier

Selon un sondage Opinion Way, seul un client sur dix a totalement confiance en son banquier. Les clients seraient 57% à penser que leur conseiller s’occupe bien d’eux mais sans faire de zèle, là où ils étaient 52% un an plus tôt. Ils sont en revanche seulement 23% à qualifier leur relation de très privilégiée. Dans le cadre de la banque privée, cette distance qui s’installe entre le conseiller et le client peut s’expliquer par le poids des procédures de la lutte anti-blanchiment. Les clients supportent mal, par exemple, les questions sur l’origine de la fortune, ou les nombreuses pièces justificatives à fournir.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici