Epargne : les Français méfiants vis-à-vis des robots

Selon un sondage réalisé par ING, seuls 3% des épargnants sont prêts à laisser un robot gérer leur épargne. S’ils sont nombreux à gérer leurs comptes depuis leur smartphone (57% des détenteurs d’un mobile bénéficient de services en ligne), ils sont beaucoup plus réticents vis-à-vis des services proposés par des robots. 51% d’entre eux seraient même contre le fait de recourir à n’importe quel service automatisé, contre 36% au niveau européen. Quant à se tourner vers un robot afin de gérer leur argent, ils sont seulement 15% à envisager de le faire, tandis qu’ils sont 45% à privilégier le contact avec un conseiller, même si ce contact doit se faire en ligne.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici