Les algorithmes prennent le pouvoir

Selon une étude de l’European Security and Markets Authority (ESMA), près de 45% des volumes sur les Bourses européennes sont générés par des algorithmes issus du trading haute fréquence, soit 50 à 70% des ordres exécutés. Ces algorithmes sont notamment responsables du trading dit « haute fréquence », qui a pour réputation de générer beaucoup d’instabilité sur les marchés. L’influence de ces algorithmes est régulièrement dénoncée par les observateurs du marché, et notamment par l’AMF, qui avait sanctionné dès 2015 l’américain MTR Madison Tyler Europe, spécialisée dans cette activité, pour manipulation de cours.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici