Le livret A compte-t-il encore ?

Le livret A affiche à ce jour un taux en dessous de 1%. Faut-il le délaisser pour autant ? Décryptage avec Géraldine Métifeux, associée gérante de ALTER EGALE

Quel est votre avis sur la situation du livret A ?

Nous n’avons jamais considéré le livret A comme un placement à proprement parler. Cela sert plutôt de matelas de sécurité. Si le particulier cherche à faire fructifier son argent, le livret n’est pas forcément adapté, que ce soit aujourd’hui ou même il y a cinq ans, lorsque les taux étaient plus élevés. L’avantage du livret A c’est de pouvoir placer 22000 euros environ sans fiscalité sur la plus-value. En revanche, si l’on recherche un investissement long terme avec un rendement plus important, il existe d’autres investissements plus adaptés.

Quel avantage alors pour le livret A ?

Comme matelas de sécurité pour le quotidien c’est parfait, mais pas pour investir. Le livret A sert à garder des liquidités et à faire en sorte qu’elles ne soient pas mangées par l’érosion monétaire. Quand on a 20000 euros économisés au fil de l’eau, il vaut mieux les mettre sur un livret A que sur un compte sur livret classique.

La baisse des taux, quelle évolution ?

Nous assistons aujourd’hui à un très léger retour à l’inflation, ou pour le moins à un éloignement de la période de déflation. Nous renouons avec une période de croissance en Europe, avec, normalement, de la création d’emploi et donc une réduction du chômage. Tout cela conduit, en théorie, à un retour à la normalité de la politique monétaire de la BCE, et donc, normalement, les taux longs devraient être remontés. De plus, les Etats-Unis sont déjà en phase de remontée des taux et sont plutôt en fin de cycle économique là où, en Europe nous en sommes au début. Et comme il est assez rare que les taux soient totalement décorrélés entre l’Europe et les Etats-Unis, nous devrions très probablement les voir remonter un jour ou l’autre en Europe.

Par quoi remplacer le livret A, le cas échéant ?

Pour le particulier qui cherche un placement liquide, si ce dernier offre une garantie en capital, il n’y aura pas de rendement. La liquidité et le rendement sont deux choses relativement peu compatibles. Il existe cependant encore le fonds euro qui, même avec la fiscalité, rapporte à ce jour plus que le livret A.

Propos recueillis par Nicolas Pagniez

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici