BNP Paribas IP surpondère la dette locale émergente

BNP Paribas IP a opté pour une surpondération de la dette émergente en monnaie locale. « Bien que nous ayons des doutes quant à la solidité fondamentale des marchés émergents, exprimés dans notre sous-pondération de la dette en devise forte face aux bons du Trésor américain, nous percevons également des développements positifs », écrivent Joost van Leenders et Colin Graham, respectivement économiste en chef et directeur des investissements de la société. Ces derniers remarquent que la Fed ne devrait remonter ses taux que de manière graduelle, tandis que le dollar américain a légèrement reculé, éliminant ainsi des risques pesant sur les devises émergentes, qui, en moyenne, semblent aussi sous-évaluées. « Ce facteur, couplé à des taux d’intérêt réels relativement élevés dans un certain nombre de pays émergents, justifie dans une large mesure de surpondérer la dette émergente en monnaie locale face aux bons du Trésor américain », confirment Joost van Leenders et Colin Graham.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici