Options binaires : 10 nouveaux sites interdits par l’AMF

L’AMF a actualisé la liste noire des sites non autorisés proposant du trading d’options binaires. Le gendarme de la Bourse recommande aux épargnants de s’assurer, avant toute transaction, que l’intermédiaire financier est bien inscrit sur la liste des établissements financiers autorisés à exercer en France, dans le registre des agents financiers disponible sur son site. Dans le cas où il ne figure pas sur ce registre, il est préférable de ne pas répondre aux sollicitations (et notamment aux publicités en ligne annonçant des gains très importants), recommande l’AMF, avertissant que les règles de protection des investisseurs, de bonne information ou de traitement des réclamations, risquent de ne pas être respectées.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici