L’investissement dans les œuvres d’art

L’art pictural est très certainement le placement atypique le plus connu des épargnants, notamment grâce à ses avantages fiscaux et surtout grâce aux célèbres milliardaires, mécènes à leurs heures. Comme le montre ce graphique d’artprice.com, les ventes d’œuvres d’art contemporain ont connu une progression constante jusqu’en 2014, avant de se replier à partir de début 2015, ce qui n’empêche pas cet investissement de connaître une croissance de 1370% depuis 2000. Mais si ce graphique recense les performances d’art contemporain, très aimé par les épargnants fortunés ou les investisseurs, notamment grâce à ses possibilités de plus-values, il n’est pas le seul à attirer l’œil. D’après un rapport publié par Art Basel et UBS, le marché global de l’Art a totalisé 56,6 milliards de dollars (soit quand même 11% de moins qu’en 2015). Notons que même sur ce secteur le numérique semble prendre du terrain, les ventes d’art en ligne ont progressé de 4% pour atteindre 4,9 milliards de dollars, soit 9% du total.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici