Le Pass culture élargi à tous les jeunes de 18 ans

Temps de lecture constaté 2’

Après son expérimentation dans 14 départements français, le Pass culture est étendu à tout le territoire.

C’était l’une des grandes promesses d’Emmanuel Macron. À partir ce vendredi 21 mai, le Pass culture est généralisé à tous les jeunes de 18 ans. Avant que la mesure ne soit étendu aux collégien·nes de quatrième dès 2022.

Pour l’Élysée, il s’agit du « chantier culturel prioritaire du quinquennat ». Qui confirme qu’à quelques mois seulement des prochaines élections présidentielles et à l’heure de la mise en œuvre du déconfinement, la jeunesse française est en ligne de mire. En déplacement à Nevers, dans la Nièvre, ce vendredi 21 mai, le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé la généralisation de l’une de ses promesse présidentielle. À l’occasion de la réouverture, ce 19 mai, des lieux culturels (musées, théâtres, cinémas…), le Pass culture, mesure phase du programme culturel du candidat Macron en 2017, est ainsi généralisé à tous les jeunes Français·es de 18 ans. Depuis 2019, la mesure avait été testée dans cinq, puis quatorze départements, dont la Nièvre. Ce « GPS de la culture », doit permettre aux 800 000 jeunes de 18 ans de réserver des places de spectacle ou de cinéma, d’acheter des livres ou un instrument, de s’abonner à des plateformes musicales ou de vidéo à la demande, de visiter des lieux culturels, de prendre des cours de danse ou de théâtre…

Une enveloppe de 300 euros
« En installant sur leur smartphone cette application géolocalisée, les jeunes disposeront de 300 euros pour accéder à des offres culturelles de leur choix », a résumé le Président ce vendredi. Le crédit prévu à la base, de 500 euros, a été ramenés à 300 euros utilisables par les jeunes de 18 ans pendant deux ans, selon leurs goûts. Le deuxième volet concernera les jeunes de la classe de 4e à celle de terminale : les collégien·nes et lycéen·nes bénéficieront de 200 euros qui pourront utiliser dans le cadre de leur éducation artistique et culturelle. « C’est un peu comme la conduite accompagnée avant de passer le permis. Nous ne renonçons pas à la somme de 500 euros mais nous l’étirons dans le temps pour construire un continuum, un parcours culturel, d’abord collectif, guidé par les professeurs, avant d’être individuel », résume-t-on à l’Élysée. À partir de 2022, les collégiens auront ainsi accès dès la 4e à 25 euros par an au collège et 50 euros pas an au lycée. Avant de bénéficier de 300 euros supplémentaires à 18 ans, pour atteindre le total de 500 euros prévu à l’origine.

Protection des données et financement

Selon les bases du projet, le Pass culture devait être financé à 20 % par l’État et à 80 % par des fonds privés. Finalement, les partenariats financiers avec les banques ont été abandonnés pour assurer une meilleure protection des données. Le budget 2021 du Pass est ainsi de 80 millions, dont 59 millions dans le cadre du projet de loi de finances, 9 millions de « reliquats » de 2020 et 12 millions issus des offres négociées gratuitement avec les prestataires et fournisseurs culturels. Le volet collège-lycée, quant à lui, sera doté d’un financement évalué à environ 128 millions d’euros.

Avec ce Pass sanitaire, l’exécutif passe la seconde pour l’accès à la culture, non sans se projeter, déjà, vers l’échéance électorale à venir. Et d’autres mesures concrètes devraient suivre : le plan de relance prévoit 2 milliards d’euros d’investissement pour la culture.

ABA

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.