« Nobel », même la culture se numérise. Heureusement de livres en films, tout n’est pas virtuel !

Nom du tableau : Nobel, 2014, Jane Bee
Nom du tableau : Nobel, 2014, Jane Bee

Tout augmente, même les musées

Avec une pincée de numérique, le musée est devenu “augmenté”. A Lyon, le “Musée des confluences” incarne cette nouvelle façon de propager la culture, tout comme la “Fondation Louis Vuitton” et sa géométrie pensée par l’architecte Frank Gerhy.

Parfois, le musée se réinvente pour se ré-emparer d’une mémoire désormais contenue dans le Google Cultural Institute. Le musée “Picasso” fait peau neuve ! Le noir de “Soulages” s’expose à Rodez.

Hommages ô Nobel

2014 est truffée d’hommages :” Sade”; “Duras”, “Gary” et “Modiano”. Lui décroche le Nobel. Olympia Alberti elle révèle une face secrète de l’auteur de “ L’Amant” dans “Une jouissance à mourir”.

Des chiffres et des mythes

“Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ?” pourraient se demander les héros de ce film au 12 millions de spectateurs en découvrant le succès du “ Suicide Français” de Zemmour.

Les films qui donnent bonne mine sont donc toujours aussi prisés. Chaque année a son phénomène “Intouchables”. En 2014, c’est “La Famille Bélier” et ses trois millions d’entrées.

La musique revient dans les salles obscures avec la mode du “Ciné-concert”. A propos de mode, Gaspar Ulliel et Jérémie Rénier exacerbent le mythe “Saint-Laurent”. Mythe aussi incarné par Pierre Niney qui reçoit le césar du meilleur comédien. Guillaume Gallienne devient culte dans “Les garçons et Guillaume à table”

Hanouna, Kendji et Jamel en force

François Hollande et Jamel Debbouze militent pour “l’impro” comme art du spectacle et école de la vie. Un improvisateur de poids joue les trublions du PAF, c’est Hanouna et ses blagues sur Direct 8.

Si les jeunes filles aiment rirent, elles restent romantiques et portent Kendji en vainqueur de “The Voice”. Avec “Que le meilleur gagne !” Nagui emporte toutes les générations. Drucker lui paraît, inoxydable. Et clap de fin : au revoir, Monsieur Chancel, votre “Grand Echiquier” est une grande réussite !

A l’écoute, coûte que coûte

A l’écoute de la Maison de la Radio, oui mais en “live” puisqu’en 2014, “Radio France s’expose”. Et son nouveau boss “Mathieu Gallet” a le sens du web, il est à l’époque un “Twitto de l’année” !

A propos d’écoute, les oreilles contemporaines admirent encore les phrasées de “Phèdre” et

“Andromaque” qui tiennent le haut de l’affiche. Le haut des écrans lui est tenu par des sagas plus marketées : “Game of Thrones” ou “Hunger Games”.

Chantons sous la culture

File d’attente devant les expos phares : “Niki de Saint Phalle”, “Hokusaï”, “Bill Viola”. Et “Air France” dévoile gratuitement son patrimoine au Grand Palais.

Qu’ont-ils chantonné ceux et celles qui attendaient ? « Il est libre Max… Il y en a même qui l’ont vu voler… », inoubliables paroles de Hervé Christiani disparu cette année 14 !

Jeanne Bordeau

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici