Lorsqu’on évoque cette force de caractère, on pense d’abord à la bravoure, au panache des grands héros de notre histoire, à tous ceux qui assurent aujourd’hui notre sécurité et notre défense, en particulier aux forces spéciales qui viennent encore de prouver leur abnégation et leur efficacité. Nous sommes tous Paris !

Cela ne nous concerne pas seulement comme citoyen mais aussi comme exemple dans notre vie quotidienne. Cette bravoure n’élimine pas la peur mais fait appel à des exercices quotidiens pour développer des aptitudes intellectuelles et physiques, l’esprit et le corps, afin de rester maître de nos émotions, de nos pulsions, de nos intuitions.

Cette maîtrise de soi, évoquée souvent au travers de ces chroniques, nous devons la cultiver. C’est une force qui mêle la grandeur et la générosité, prépare à une intervention en cohérence sans rupture d’équilibre entre la réflexion, l’analyse des données et l’action. Elle dépend de la volonté, de l’engagement, de la prise de conscience du défi à relever, de l’évaluation de la situation et, enfin seulement, du choix de la réponse appropriée.

Il y a aussi le courage psychologique, celui qui nous permet de ne pas baisser les bras, de mobiliser des pensées et des énergies positives pour rester debout, faire face aux grandes épreuves de la vie.

Je n’oublie pas le courage moral : la force de défendre une éthique, des convictions, des valeurs et de le faire, au-delà d’une grande émotion collective comme celle provoquée par le terrorisme, de façon durable. La peur n’est pas bonne conseillère, la sidération n’est pas suffisante, l’engagement est salutaire.

Il y a aussi un courage plus quotidien, presque banal et parfaitement indispensable. C’est celui de se lever le matin, de faire son travail, de ne jamais se réfugier dans l’ignorance, le paravent de tous les abandons.

Refusez la passivité. Ne vous enfermez pas dans la crainte de l’autre ou du lendemain, du défi à relever ou de l’avenir. Assumez vos responsabilités.

Bouger, changer, entreprendre, agir, c’est toujours manifester une forme de courage. L’enthousiasme est courageux et entraînant. Il ouvre un chemin.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici