Les banques françaises, moteurs de l’économie

Stratégique et porteuse d’avenir, l’industrie bancaire française distribue le carburant de l’économie pour alimenter la croissance et favoriser l’emploi. Nous avons, en France, un système bancaire solide et performant qui est le meilleur en Europe pour le financement de l’économie. Et c’est pour cela que l’OCDE considère que c’est un des six atouts de notre pays. Rappelons que quatre des neuf plus grandes banques de la zone euro sont françaises !

Les banques françaises sont les championnes de la zone euro pour la distribution de crédit aux entreprises. Les chiffres le démontrent avec une croissance des encours de 4,9%, soit plus du double de celle atteinte dans la zone euro (2%) fin 2016. Elle dépasse aussi celle de l’Allemagne (4,2%) alors que l’Italie et l’Espagne sont toujours en situation de contraction du crédit.

Les encours de crédits aux entreprises ont franchi un cap record de 911 milliards d’euros d’encours fin 2016. Cette dynamique est également portée par des conditions d’accès au crédit favorables avec des taux très bas. Plus de 9 PME sur 10 obtiennent le crédit d’investissement demandé et 8 sur 10 le crédit de trésorerie.

Soyons fiers d’être banquiers, soyons fiers de dire « j’aime ma boîte ».

Mais pour que la France puisse continuer à jouer pleinement cette carte maîtresse, encore faut-il que son industrie bancaire soit reconnue et soutenue. Un durcissement supplémentaire des règles internationales avec les travaux de Bâle pénaliserait le modèle de financement et pourrait ainsi peser sur les perspectives de croissance de notre pays. Il est indispensable que la règlementation concilie le besoin de stabilité avec l’efficacité économique. Préserver notre modèle de financement est un enjeu d’indépendance économique pour notre pays.

Marie-Anne Barbat Layani
Marie-Anne Barbat Layani

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici