Révolution « blockchain » ?

 

La blockchain fait pour l’instant couler beaucoup d’encre, fait l’objet de nombreuses communications, fait souvent référence à la monnaie bitcoin qui en est à l’origine, mais qu’en est-il réellement ?

La blockchain est présentée comme une innovation majeure, disruptive, à même de révolutionner de multiples champs économiques et sociaux. Au cœur de cette innovation, l’idée d’une distribution numérique plutôt que d’une concentration permettant d’établir de façon répartie sur Internet un registre infalsifiable et horodaté de transactions.

L’idée pour le bitcoin était de reprendre le modèle des grands livres, mais de se débarrasser de l’intermédiation financière, ne plus avoir besoin d’un tiers pour mettre à jour les bases de données et prouver que Mr X possède tel solde sur son compte, mais que la mise à jour soit effectuée par le réseau lui-même. Il s’agit ainsi de décentraliser et de distribuer les bases de données bancaires et de les rendre accessibles à tous.

Le caractère décentralisé de la blockchain, couplé avec sa sécurité et sa transparence, promet des applications bien plus larges que celles du seul domaine monétaire.

Incontestablement il faut donc en tenir compte mais comme toute nouvelle technologie elle doit être prise comme un complément à ce qui existe déjà. Quoi qu’il en soit elle correspond à une organisation répartie, sans aucun doute beaucoup mieux adaptée au monde numérique mais avec des responsabilités également réparties et à définir grâce à une gouvernance adaptée.

Sachons en profiter efficacement, agissons !

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici