Rennes, ses atouts agroalimentaires et son numérique

La métropole bretonne – historiquement ouverte sur l’Atlantique – pointe dans le peloton des territoires français les plus attractifs. Ses lignes de force : un ADN profondément régional, un secteur agroalimentaire performant et une filière numérique en plein boom…

Montpellier la surdouée ?

« Montpellier, la surdouée »(1)… La capitale du Languedoc-Roussillon – longtemps le fief du PS Georges Frêche – figure dans le peloton de tête des agglomérations françaises les plus attractives. Même si le mur du chômage plombe le décor.
Rouen depuis bonsecours

Les villes moyennes du bassin parisien

Elles sont à deux heures de la Défense et des Champs-Elysées, s’appellent Rouen, Amiens, Beauvais, Reims, Orléans ou encore Le Mans… Comment ces villes françaises de « deuxième » et « troisième » rang profitent-elles (ou non) de l’attraction de la capitale ?

Reims la pétillante

Durement frappée par la crise, l’agglomération rémoise se cherche un nouveau modèle de croissance en jouant notamment sur sa proximité avec Paris. Pour ainsi devenir une sorte de 21e arrondissement – beaucoup plus abordable celui-ci – de la Ville Lumière. Décryptage.

Bordeaux, l’orgueilleuse d’avenir

« La belle endormie » n’est plus… Bordeaux – qui fait la course dans le peloton de tête des métropoles les plus attractives de France – affiche une santé presque indécente. Les clés du succès ? Des filières « nobles » (vin, aéronautique, etc.), un maire « présidentiable » et aussi une (bonne) dose de marketing territorial.

Saint-Etienne, métamorphose annoncée

La ville des « Verts » – passée à droite aux dernières municipales – cherche à gommer son image de vieille cité industrielle en misant, pêle-mêle, sur le numérique, le design… et la mécanique haut de gamme. Effets d’annonce ?

São Paulo, la ville pieuvre

Jusqu’à maintenant cette rubrique était consacrée à des villes françaises et à leurs territoires alentours. EcoRéseau ne déroge pas à la règle avec São Paulo : 30 000 Français vivent au Brésil, dont 10 000 dans cette mégapole de 21 millions d’habitants. Bouillonnante d’activité, fascinante, mais aussi inquiétante, la cité pauliste doit relever le défi de son urbanisation galopante...

Troyes, à l’Aube du renouveau

Enracinée à droite, la capitale de l’Aube – reine de l’andouillette – se rêve en Silicon Valley, version Champagne-Ardenne…

Nice, azurément

2014 ou la fin des années sombres en PACA… et particulièrement dans les Alpes Maritimes. Des hausses d’activité dans l’industrie sont (enfin) attendues sur ce territoire certes béni des dieux mais régulièrement fouetté par le mistral et les coups de froid de la crise.

Grenoble, l’innovation sanctifiée

Avec son centre du CEA et quantité de laboratoires et multinationales spécialisés dans l’industrie numérique, les biotechs et les nouvelles technologies de l’énergie, la capitale des Alpes est l’un des premiers bassins d’emploi en France dans la recherche.

Paris est mort, vive le Grand Paris

Depuis la parution de l’ouvrage polémique de Jean-François Gravier, force est de constater que la donne n’a pas vraiment changé. Si l’Île-de-France ne représente que 2% de la superficie du territoire national, la région concentre près de 12 millions d’habitants et représente 30% du PIB de la France.

Strasbourg, la ville qui a su devenir paradis du tourisme

La ville attire de nombreux touristes, qui viennent pour découvrir ses traditions, sa gastronomie, son marché de Noël, mais aussi ses monuments. Une véritable industrie du tourisme s’est développée ces dernières années.

Nantes, le pari de l’industrie

La région nantaise fait figure de bon élève de l’Hexagone grâce à des atouts industriels choyés par les décideurs locaux et façonnés pour devenir les filières à succès de demain.

Lille, le virage de la troisième révolution industrielle

Après le charbon et l’industrie, le Nord-Pas-de-Calais amorce sa troisième révolution industrielle : celle des énergies propres. Objectif ? Devenir la région de référence en la matière.

Toulouse, le pari des cellules grises

Nostalgique, Nougaro cherchait sa pincée de tuiles rouges malgré les buildings grimpants et les avions ronflants. Et si la quiétude du Prieuré de la Daurade s’est vue menacée durant l’essor industriel d’après-guerre au profit des technologies de pointe dévoreuses d’espace, l’heure est de nouveau à l’harmonie entre le calme des vieilles enceintes et le développement économique de la ville.

Monaco

Un président normal. Un pape normal. Et maintenant, une Principauté normale ? A en croire les acteurs locaux, oui, l’organisation de l’économie monégasque serait très...

Lyon, métropole entrepreneuriale

Au jeu des interactions avec son arrière-pays, la cité des Canuts mène la danse vis-à-vis des autres métropoles régionales.

PORTRAITS

"Le froid ? La peur ? Connaît pas..."

Philippe Croizon : aventurier et sportif de l’extrême

Comment transformer le pire en meilleur ? Philippe Croizon, quadri-amputé mais surtout sportif de l'extrême, apporte un élément de réponse…

Olivier Remoissonnet : Brosses à dents du bonheur

La Brosserie Française a échappé à la liquidation judiciaire, grâce à un soupçon de relocalisation, une pincée de formation et de marketing. La recette d’Olivier Remoissonnet.

Philippe Wargnier : L’optique du futur

De Spartoo à Evioo, parcours atypique d’un senior entrepreneur.

Pour faire du tourisme un moteur de la croissance française

En France, le tourisme constitue l’un des principaux secteurs d’activité économique! Il représente 7,3 % du PIB et près de 2 millions d’emplois directs et indirects, non délocalisables.
The Family est une infrastructure de services qui accompagne les entrepreneurs pour faire émerger les startups leaders de demain.

Quand les entrepreneurs s’attaquent à l’éducation

L’éducation est un terrain de jeu rêvé pour les entrepreneurs du numérique. Les étudiants sont parfaitement à l’aise avec les applications et sites web et le champ des possibles est infini : pas étonnant que les start-up se développent en nombre dans ce secteur.
Arthur Cohen, spécialiste des questions éthiques appliquées au secteur financier, PDG des éditions Hermann

Guerre des données : péril et compromis

Troubles et confusions règnent autour de la nouvelle directive européenne sur les services de paiement (DSP2).
www.cci.fr

Histoires de couples

En mai, fais ce qu’il te plait… Pourtant, au moment de rédiger ce billet, c’est la page blanche. S’il était impossible d’écrire alors que notre paysage politique s’invente en marchant ?
Pascal Junghans, Responsable de l'activité prospective, entreprise et personnel, enseignant à l'université de Paris Dauphine, chercheur-associé au CEREGE (EA CNRS)

Les signaux faibles, une construction de sens

Le signal faible n’est pas en lui-même et par lui seul un outil d’anticipation. Mais, obligé d’être partagé par celui qui l’a acquis, il permet de mobiliser des savoirs, il oblige à être analysé et, alors, il permet de lire l’avenir.

BAROMETRE DE L'OPTIMISME