Par Denis Jacquet Président de Parrainer la croissance, association de PME de croissance en France, président de l’Observatoire de l’Ubérisation et entrepreneur.

« L’ubérisation pulvérise la définition du travail dont nous avons voulu faire la référence...

Ce dernier a lui même fait l’objet de tellement de distinctions selon qu’il est public ou privé, selon la branche ou l’accord qui l’encadre, que personne n’y distingue plus rien.

Patrick Levy-Waitz : « Les mutations de la société se construisent avec les indépendants...

L’entreprise de Zola ou de Ford est définitivement aux oubliettes ! Le modèle de l’unité de lieu et de temps du XIXe siècle qui...

Léonidas Kalogéropoulos : « Les entrepreneurs doivent arrimer la République au monde réel »

La République représente un projet d’une exceptionnelle modernité, mais celui-ci est resté très conceptuel...

PORTRAITS

"Le froid ? La peur ? Connaît pas..."

Philippe Croizon : aventurier et sportif de l’extrême

Comment transformer le pire en meilleur ? Philippe Croizon, quadri-amputé mais surtout sportif de l'extrême, apporte un élément de réponse…

Olivier Remoissonnet : Brosses à dents du bonheur

La Brosserie Française a échappé à la liquidation judiciaire, grâce à un soupçon de relocalisation, une pincée de formation et de marketing. La recette d’Olivier Remoissonnet.

Philippe Wargnier : L’optique du futur

De Spartoo à Evioo, parcours atypique d’un senior entrepreneur.
Julien Leclercq, directeur général agence Com’Presse Editions Yakabooks, auteur de Journal d’un salaud de patron (Ed. Fayard) www.salauddepatron.fr

Et l’emploi dans tout ça ?

Professionnels et simples citoyens s’accordent tous une chose : la campagne présidentielle 2017 ne ressemble à aucune autre. Si l’on devait oser la comparaison,...
www.cci.fr

Haut (de l’affiche) et bas (de bilan)

A quelques semaines de l’élection présidentielle, les patrons ont davantage les yeux rivés sur leur bas de bilan que sur le haut de l’affiche.
Sophie de Menthon, Présidente d'ETHIC, Présidente de SDME

Les chefs d’entreprise et la campagne

49% des Français estiment que le nombre d'hommes politiques entrepreneurs ou ayant travaillé dans le privé n'est pas assez important (sondage ODOXA février 2017) ; 45% d’entre eux souhaitent entendre, avant tout, l'opinion des entrepreneurs durant la campagne présidentielle.

Peut-on dénigrer pour la bonne cause ?

Les préoccupations écologiques ou antiracistes sont louables et sont même encouragées par de nombreux textes de loi.
Arthur Cohen, spécialiste des questions éthiques appliquées au secteur financier, PDG des éditions Hermann

Droit de vote et actionnariat fantôme

Le 2 mars dernier, Snapchat a réalisé une entrée en Bourse remarquée. Après une relative prudence dans la cotation initiale de son IPO, la...

BAROMETRE DE L'OPTIMISME