Start-up et grands groupes s’apprécient de plus en plus

Une étude menée conjointement par Le Village by CA et la start-up Bluenove montre que start-up et grands groupes se rapprochent et que le décalage entre ces deux mondes est de moins en moins flagrant. Par exemple, la confidentialité, qui était un des grands sujets d’inquiétude des start-up, en matière de propriété intellectuelle notamment, n’est plus ici un sujet d’inquiétude puisque les start-up interrogées sont 78% à déclarer que la confidentialité a été respectée lors de collaboration avec de grands groupes. Pour autant, il reste des différences d’appréciation, 60% des représentants des grands groupes considèrent que les délais d’exécution sont rapides, là où ils sont 84% à les trouver au contraire très lents chez les startuppers. Autre piste d’amélioration amenée par les start-up, les objectifs fixés par les grands groupes dans ces collaborations qui ressortent peu ou pas clairs pour 44% des jeunes pousses répondantes. La bienveillance dans la relation est, elle, en revanche certaine et partagée des deux côtés, 91% des grands groupes et 80% des start-up tombent d’accord là-dessus, et communiquent d’ailleurs facilement. L’étude propose également cinq conseils à destination des grands groupes, prodigués par les start-up : donner accès aux bonnes personnes, clarifier les objectifs, faciliter les démarches, accélérer le rythme de décision, et enfin adapter les délais de paiement.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici