Les robots destructeurs d’emplois selon la Banque Mondiale

Le directeur de la Banque Mondiale, Jim Yong Kim, estime que deux tiers des emplois dans le monde pourraient être détruits à cause de l’automatisation des tâches. Une estimation qu’il a partagée lors de sa prise de parole à Los Angeles, invité par le Milken Institute. Il estime qu’en Ethiopie, la robotisation pourrait menacer 85% des emplois, contre 77% en Chine, ou encore 72% en Thaïlande. Des pertes d’emplois qui devraient, par ailleurs, toucher les pays les plus pauvres, ou ceux qui ont bénéficié des délocalisations de sites de production. Une estimation alarmiste, qu’il convient de mettre en regard avec d’autres études qui estiment de leur côté que l’automatisation des tâches créent plus d’emplois qu’elle n’en détruit.

Répondre

Saisissez votre commentaire
Saisissez votre nom ici